VMC! On en reparle!

Sujet de débat permanent, la VMC et surtout sa consommation, est toujours source de désaccords.

Qu’est ce qu’une VMC: c’est tout simplement une ventilation qui aspire l’air intérieur pour le rejeter à l’éxtérieur: le but est de renouveler l’air ambiant afin de:

  • évacuer un excès d’humidité (cuisine, douche, toilettes etc.)
  • faire entrer de l’air extérieur, ne serait-ce que pour respirer…
  • évacuer d’éventuels polluants ménagers
Timer sur VMC?

Son fonctionnement crée 2 sources de pertes:

  • sa consommation électrique
  • le remplacement d’un air chauffé par un air froid l’hiver

Attention: je suis bien conscient que toutes les habitations sont différentes et que ce qui est vrai dans un cas ne l’est pas forcément dans un autre! Certains appartement sont humides et il est hors de question de la supprimer.

Néanmoins pour beaucoup d’installation la question peut se poser.

Consommation électrique:

On trouve beaucoup de bloc VMC de 40W: c’était mon cas (mesures effectuées avec un wattmètre). La VMC étant permanente, le coup annuel en électricité est d’environ 55€. Ce qui n’est pas négligeable…

Comment diminuer ce poste de dépense:

  • le remplacer par un bloc basse consommation: il existe des moteurs de VMC de 15W pour une évacuation identique: gain de 35€ par an
  • le mettre hors tension une partie de la journée

A l’aide d’un timer il est possible de couper ce moteur pendant la moitié du temps par exemple: gain de 45€ avec remplacement: le coût s’approche alors d’une dizaine d’euros par an, ce qui reste raisonnable. Si vous êtes équipés de panneaux solaires en autoconsommation, ce sera presque entièrement effacé.

Peut-on couper un moteur de VMC tous les jours? La réponse est oui. Je le fais depuis des années sans soucis. Ne coupez-vous pas votre aspirateur?

Est ce dangereux pour la santé: comme précisé plus haut, tous les habitas diffèrent. Il est évident qu’un appartement humide ou mal aéré doit être ventilé pour éviter tout risque de prolifération de bactérie et champignons dans l’humidité et évacuer les polluants. Mais pour les autres, la question se pose.

Un calcul rapide montre que cela représente annuellement entre 7 et 9 GWh pour 28,8 millions de foyers français (soit environ 1 milliard d’euros) pour 30W permanent. Vu cette somme on peut se poser la question de l’intérêt des pouvoirs publics à encourager ce mode de fonctionnement!

Mon conseil: essayez! Le remplacement du bloc est simple et économique sans risque. Quant à l’arrêt de la VMC, un timer coûte quelques euros et il est bien entendu possible de changer à tout moment les heures d’arrêt si vous constater des problèmes chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *