Photovoltaïque: rentabilité et ce qu’on oublie de vous dire…

A présent parlons argent. Si certains installerons des panneaux par conscience écolo (ce qui est très bien 😉 ), d’autres le feront pour diminuer leur facture d’électricité.

Exemple de carte de production, à prendre avec précaution

Dans le cadre de l’autoconsommation sans revente, il est donc important avant toute commande de connaitre quelques points:

  • l’ensoleillement de votre lieu d’habitation
  • l’orientation de vos panneaux face au soleil
  • votre consommation électrique (si possible de jour et de nuit)

Ensoleillement:

Et oui, les panneaux PV ont besoin du soleil. Vous trouverez des cartes plus ou moins fiables sur internet concernant la production espérée en kWh par kWc (kilo watt crête) installé.

Par exemple, dans mon cas la région est donnée pour 1400kWh/kWc: cela veut dire que pour chaque tranche de 1kWc installée, je peux espérer sur une année une production de 1400kWh.

Attention : et là il vous faire vraiment très attention! Certes vos panneaux vont sans doute atteindre ce chiffre, mais il faut que vous les consommiez!! Et c’est la dessus que certains installateurs peu scrupuleux vont jouer. Cela ne veut pas dire qu’il faut retirer 1400kWh de votre facture. En effet en pleine journée vous aurez sans doute 800 à 900 W produits, mais votre habitat ne les consommera peut être pas!!

Vous aurez donc une partie de votre production perdue (injectée sur le réseau) que vous céderez gracieusement.

Je vous présenterai en détail dans un prochain post un cas typique d’une journée ensoleillée avec perte de production.

Orientation des panneaux:

C’est du bon sens: le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest. La rotation de la terre étant ce qu’elle est, il est difficile de conseiller autre chose qu’une orientation plein sud. Sinon votre temps d’ensoleillement sera bien réduit. Les cartes citées ci-dessus, sont données pour une orientation optimale, ne l’oubliez pas.

Dans mon cas, je possède une terrasse couverte exposée plein sud, c’était donc très adapté.

Un autre point sur l’orientation: l’inclinaison de vos panneaux va être aussi un facteur important. En été le soleil est à l’aplomb et l’hiver plus rasant. Souvent c’est l’angle de votre toiture qui vous imposera l’inclinaison. Mais encore une fois cela peut être source de diminution de la production.

Votre consommation:

Je suis souvent surpris quand je parle de consommation électrique, de voir à quel point les consommateurs ne s’en soucient pas. Et pourtant ils ont tous les moyens pour l’évaluer et la maîtriser.

Je conseille souvent de relever le compteur de manière régulière. Dans mon cas avant installation je le faisais toutes les semaines puis tous les jours vers 8h. Cela m’a permis de voir beaucoup de choses sans rien débourser.

Exemple de relève de compteur hebdomadaire

Dans l’exemple précédent on remarque la période de chauffe en hiver (15kwh/jrs), puis la période creuse en été.

Ce post traite de la mesure de la consommation des équipements ménagers.

A présent la rentabilité:

C’est simple: il faut économiser (sur un certains temps) plus que ce que cela vous a coûté! C’est bête, mais beaucoup l’oublie. Pour cela il faut savoir ce que vous allez dépenser pour l’achat du système complet, mais surtout ce que vous aller économiser.

Actuellement le prix du kWh est d’environ 15 centimes d’euro. Dans mon cas pour 1340€ dépensés, je dois économiser 9000 kWh.

Cela veut dire que si votre consommation annuelle est de 300€, soit environ 190€ de conso pour du 6kVA (1300kWh consommés, 110€ d’abonnement) il vous faudra au minimum minimorum 7 ans pour commencer à être rentable! Sauf que c’est dans le cas ou vous masquez TOUTE la consommation de votre habitation. Hors en gros 50% du temps il fera nuit, donc 14 ans et suivant votre région, le soleil sera masqué par des nuages! Donc avec un peu de chance votre système sera rentabilisé entre 17 et 20 ans…

Comment être rentable avec du PV: acheter d’abord les systèmes les moins chers, les poser soi-même et optimiser la consommation de l’habitation de jour. Il faut bien connaitre sa consommation électrique et un calcul simple permet de dégrossir (voir ci dessous).

InstalléFactureAbonnementConsokWhkWh écoRentabilité 
en kWcen €6kVAen € /anGrossière 
1300110190126763314,1ans
1350110240160080011,2ans
140011029019339679,2ans
1450110340226711337,9ans
1500110390260013006,9ans
1550110440293314676,1ans
26001104903267163310,8ans
2650110540360018009,8ans
2700110590393319678,9ans
2750110640426721338,3ans
2800110690460023007,7ans
2850110740493324677,1ans
2900110790526726336,7ans
2950110840560028006,3ans
21000110890593329675,9ans

Voici ci dessus un tableau très grossier de rentabilité dans le cas d’un masquage de 50% d’une consommation journalière constante (pour du 6kVA, monophasé); en gras pour 1kW installé et 1340 euros investis (mon cas).

Dans les faits, c’est bien entendu bien plus complexe, car chacun a une consommation électrique qui lui est propre (jour/nuit ou pendant l’année surtout en hiver), une position géographique, une orientation etc. Ce tableau présente le meilleur des cas!

Donc si vous faites passer un installateur et que ce dernier ne fait même pas ce genre de calculs, oubliez le!

On remarque dans ce tableau qu’il est impossible de descendre sous les 6/7 ans en masquant la moitié de la conso. Dans la réalité, si la consommation est déséquilibrée (exemple chauffage l’hiver l’ensoleillement étant plus faible), le « masquage » sera plus faible et donc augmentera le temps de rentabilité.

Par contre il est possible d’optimiser sa consommation, nous le verrons.

Un autre calcul simple revient au même chiffre: prenons le fait que vous consommiez toute votre production annuelle (soit dans l’exemple 1400kWh) vous économiserez donc 210€. Donc pour une installation de 1340€, 6,3 ans 😉

Dans le cas d’une augmentation de l’électricité de 2% par an, cela tombe à 6 ans et 5,5 ans pour 5% environ.

Vous l’aurez compris, une fois votre installation d’autoconsommation installée, vous devez consommez toute votre production pour optimiser votre période de rentabilité.

Attention: la période de rentabilité est la période pendant laquelle vous perdez de l’argent. Au delà, vous en gagnez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *